Obama: Deux minutes longues Discours de Pour la syrie

Artikel veröffentlicht am 15. April 2014
Artikel veröffentlicht am 15. April 2014

SOS: Dieser Artikel wurde weder von einem Editor überarbeitet noch in einer Gruppe veröffentlicht.

Der Präsident der Vereinigten Staaten widmete in seiner Rede zum Ende des EU-USA-Gipfels den blutigen Konflikten, die seit Jahren in der Zentralafrikanischen Republik und Syrien toben, nur wenige Minuten. Er nahm sich 120 Sekunden Zeit, Barroso und Van Rompuy nicht eine.

http://www.cafebabel.de/artikel/ger-obama-zweiminutige-ansprache-fur-syrien.htmlLe Som­met Entre les Etats-Unis et l'Union Européenne un Pris na­geoi­re Avec Beau­coup de mots sur la coopéra­ti­on fleu­ris com­mu­ne. Les ques­ti­ons es­sen­ti­el­les abordées étai­ent la si­tua­ti­on de Dans La Ukrai­ne , l'ac­cord sur l ' Par­te­n­a­ri­at Trans-At­lan­tic com­mer­ce et l ' In­ves­tis­se­ment (Mieux Connu sous l'acro­ny­me  TTIP ), la re­pri­se éco­no­mi­que et le Chan­ge­ment cli­ma­tique.   Ba­rack Obama  a briève­ment men­ti­onné l'en­ga­ge­ment de fils à mett­re ai­let­tes Au pro­gram­mes Nucléaire Iran et al An­non­ce juin aide hu­ma­ni­taire Dans Les Con­flits de la Répu­bli­que cen­traf­ri­cai­ne et en Syrie sur . Il Etait Deux mi­nu­tes.  Bar­ro­so  et  Van Ro­m­puy  poste en On­ta­rio sur la gu­er­re ci­vi­le en cours DE­PU­IS Trois ans Aucun.

Il ya près de Dix jours l'or­ga­ni­sa­ti­on  du Par­le­ment Européen , juin conférence Dans Les Deux laquel­le Jarbe Ahmed , les Di­ri­ge­ants de l'op­po­si­ti­on sy­ri­en­ne, et Guy Ver­hof­stadt, an­ci­en Pre­mier mi­nis­ter belge et can­di­dat libéral à la Prési­dence de la Com­mis­si­on Européenne une Par­ti­ci­pe . SELON le ​​po­li­ti­ci­en in­ac­tion belge de l'Union Européenne en Syrie "Preu­ves Rus­sie Donnée Qui Ne Pas se Batt­re se­rait pour la démo­cra­tie et les à la Crise en En­cou­ra­ger une Ukrai­ne". Obama et Bar­ro­so et Van Ro­m­puy en On­ta­rio à PLU­SIEURS re­prend de­crit des sanc­tions et des Me­su­res par les­quel­les elles a Vö­ker­recht in­ter­na­tio­nal en Rus­sie veu­lent Im­po­ser, qu'en de maïs EST-il de la Syrie? 

Ver­hof­stadt Esti­me Que la Com­mu­nauté N'a Pas fel Assez in­ter­na­tio­na­le, PARCE Qué "Il Etait clair des le débuts Qué  Bachar al-As­sad Préfère fils paie DE­TRUIT Qué Leur Pou­voir fi­xe­rait »ET A L'in­ac­tion Con­damné de l ' Ouest A deux mo­ments cru­ci­aux : Au siège la ville de Homs en 2011 et l'uti­li­sa­ti­on sécurisée d'Armes Chi­mi­ques. L'an­ci­en Pre­mier mi­nis­ter de la Bel­gi­que ne Pas à juin so­lu­ti­on Croit Po­li­tique et Ap­pel­le à Trois Me­su­res dis­tinc­tes: l'in­tro­duc­tion de la zone d'ex­clu­si­on de juin d' aéri­en­ne, l'es­ta­blish­ment D'UN cou­loir hu­ma­ni­taire, et en four­nis­sant des fonds Pour L'op­po­si­ti­on sy­ri­en­ne sou­ten­ir A pro­pos. Européenne En Ce Qui Con­cer­ne le rôle Qué obole Jouer l'Union de dans CE do­mai­ne, ap­pe­le Ver­hof­stadt au Par­le­ment Européen re­s­ponsa­ble de la pres­si­on sur le Con­seil Européen d'Ex­er­cer, si CELA VA Prend­re juin ap­proach proac­tive, plus à l'Ave­nir et une con­clu­si­on en déclarant qu'il est »Est Temps d'être cou­ra­geux".

Syrie: trois ans de la mort

La gu­er­re ci­vi­le sy­ri­en­ne un fait de La Vie de  100 000   PER­SON­NES et en On­ta­rio, plus de Néces­sité 9 mil­li­ons de déplacées.  Jarbe Ahmed , prési­dent de la Co­ali­ti­on na­tio­na­le de la Syrie et Les forces d'op­po­si­ti­on re­vo­lu­ti­on­nai­re  soi lundi Der­nier, Tourné  17 . Mars à la de la Spi­nel­li conférence or­ga­ni­see Grou­pe. Ici, il a aux ap­pels télépho­ni­ques de lance paie du «monde libre» empécher Pour la de­struc­tion de la Syrie, Où la po­pu­la­ti­on "VIENT À Tra­vers Les bom­bes et le si­lence Tué in­ter­na­tio­nal." SELON le ​​chef de du grou­pe de l'op­po­si­ti­on sy­ri­en­ne prin­ci­pal »A Le Sans Li­mi­tes ter­ro­ris­me re­li­gi­ons Ni", et Bachar al-As­sad Ne Pas Être arrêté dev­rait, "l'Eu­ro­pe Lui Trou­ver Re­por­ta­ges de­vant sa porte."

Lorsqu'on Lui une De­man­de l'après Les QUI Ont Été cri­mes com­mis­si­ons en rai­son de la Résis­tan­ce, Répond Ahmed Jarbe or­ga­ni­sa­ti­on Qué fils Con­damné CE BIEN, MAIS IL Entre Les dis­tin­gué Ac­tions et collec­tifs in­di­vi­du­els. "Lorsque Vient Le Temps Con­damnés de se­ront tous, maïs Vous ne pou­vez ralph Les Deux types me­lan­ger en­sem­ble, UNO Avoir Les cri­mes de gu­er­re de­vri­ons prio­ri­ty ", Sou­ligné-il à. SELON Les zones Ahmed Jarbe LIBÉRÉES SONT bis Dans Le chaos, et SONT Par­fois con­tro­les par les Mi­li­ces étrangčres. Le chef de l 'op­po­si­ti­on sy­ri­en­ne a as­su­rer qu'ils NE néces­si­tent PAS D'armes, MAIS only "les Mo­y­ens nécéssai­res ver­ser ob­tenir des Ou­tils de Lutte Cont­re le socle POUR UNE régime ter­ro­ris­te".